Chercher sur mon site:

Votre Bible n'est ni Catholique ni Protestante
"La Bible catholique n'est pas la même que la Bible protestante!" Voilà une phrase qui est devenue presque une maxime pour l'homme moderne. Il ne faut plus même discuter la question, ni contrôler les faits pour savoir si c'est vrai ou non. C'est une " vérité " qu'accepte tout le monde. Et c'est bien dommage! Car dans cette phrase se cache un malentendu qui risque d'induire en une erreur néfaste bien des gens sincères.

Voyons de plus près les faits: la première traduction en langue vulgaire que l'on peut appeler une Bible en langue française, c'est sans doute celle de Guiar des Moulins, une oeuvre faite au XIIIe siècle. Dans les sept siècles qui ont suivi, la langue française a été dotée de plus d'une cinquantaine de traductions de la Bible ou du Nouveau Testament.

Des noms illustres

Parmi les noms illustres que nous pourrions citer dans cette longue liste, nommons Lefèvre d'Étaples, Olivétan, Lemaistre de Sacy, Crampon, Segond. Il faudrait en outre mentionner le travail de certains comités qui ont produit les traductions dites Synodales, Maredsous, Liénard, Bible du Centenaire et Bible de Jérusalem. Or, dans cette liste il se trouve des hommes protestants et catholiques, de même que des comités protestants et des comités catholiques. Mais cela prouve-t-il qu'une traduction faite par certaines personnes porte nécessairement la marque de leurs croyances? C'est possible--mais guère probable!

Traducteur et savant

Un traducteur est avant tout un savant. Il n'aime pas mettre en péril (à juste raison) sa réputation d'érudit. C'est ce fait, plus que tout autre, qui nous assure que les traductions bibliques restent fidèles à l'original. Il suffirait de trouver une seule erreur grossière dans une version pour que le traducteur soit immédiatement couvert de honte devant ses confrères. Une simple comparaison de toutes les traductions faites jusqu'à nos jours démontre que nous, lecteurs, nous n'avons pas été trahis par les savants qui ont fait ce travail. Toutes les différentes versions de la Bible expriment exactement la même pensée, parfois dans un langage ou un style un peu différent, mais l'idée reste néanmoins toujours la même.

La parole de DIEU

Il en résulte alors qu'il n'existe pas, à proprement parler, une Bible catholique et une Bible protestante. La Bible (sans les annotations théologiques au bas de la page, bien entendu!) reste la Parole de DIEU-- NI plus, ni moins.

DIEU a parlé aux hommes. Il a révélé sa sainte volonté à la race humaine dans le livre que nous appelons tous LA SAINTE BIBLE. La première partie de cette oeuvre divine était destinée aux enfants d'Israël seuls. Cette partie s'appelle l'Ancien Testament. La deuxième partie (qui s'appelle le Nouveau Testament) s'adresse aux hommes d'aujourd'hui. Cette Écriture " inspirée de DIEU est utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice afin que l`homme de DIEU soit accompli et propre à toute bonne oeuvre." (2 Timothée 3: 16,17).

Un simple chrétien

Il s'ensuit alors qu'un homme peut prendre n'importe quelle traduction de la Bible et s'il étudie sincèrement ses enseignements pour les mettre soigneusement en pratique il peut devenir chrétien. Dans ce cas-là il deviendra un SIMPLE chrétien. Comme sa Bible (qui n'est ni catholique ni protestante) lui non plus n'appartiendra à aucune secte--pas plus que sa Bible n'est la propriété exclusive d'un groupe sectaire.

Copyright © 2000 - Centre d'Enseignement Biblique - Tous droits réservés.